•  

     

    Avec la montée des températures, s'hydrater est important. Mais quelles sont les conséquences lorsque l'on boit trop ?

     

    Quelle quantité d'eau faut-il boire en période de canicule ? Quelle quantité d'eau faut-il boire en période de canicule ? Crédit : Closon/ISOPIX/SIPA

     

    Leia Hoarau Leia Hoarau

     

     

    L'eau est indispensable pour la santé, et permet de lutter contre la déshydratation, notamment lors de l'augmentation des températures. D'autant que, selon le site de Santé Publique France, les épisodes de canicule devraient se multiplier et durer jusqu'à 5 fois plus longtemps. D'où l'importance de s'hydrater.

    Composé à plus de 60% d'eau, un corps d'adulte en élimine jusqu'à 2,5 litres par jour à cause de la respiration, de la transpiration, des urines... Remplacer cette quantité d'eau manquante est donc primordial pour que l'équilibre de l'organisme soit maintenu. Le sacro-saint principe du 1,5 litre d'eau par jour, conseillé par les nutritionnistes, est devenu un réflexe chez beaucoup de personnes, notamment en début de grosses chaleurs.

     

    Mais boire en trop grande quantité pourrait être mauvais pour la santé et entraîner de graves conséquences chez certains individus. 

     

     

     

    L'eau se consomme aussi avec modération

    Boire plus d'eau que la quantité nécessaire pour les fonctions de l'organisme n'occasionne pas d'effets bénéfiques. Loin de faire maigrir ou de prévenir les problèmes rénaux, boire trop d'eau (à partir de 3 litres) pourrait en revanche provoquer des conséquences gênantes. 

    Selon Alexandra Murcier, nutritionniste et diététicienne contactée par RTL.fr, "trop boire peut entraîner une perte importante d'ions, de sodium et de potassium et créer ainsi un déséquilibre hydrique". 
    Et, chose étonnante, une intoxication à l'eau est bel et bien possible, notamment pour les potomaniaques qui peuvent consommer une dizaine de litres d'eau par jour ! 

    Des risques existent également chez les personnes souffrant d'hypertension et buvant des liquides trop riches en sel comme les boissons gazeuses ou les sodas.

     

    Savoir trouver un juste milieu

    L'essentiel est de trouver un juste milieu dans sa consommation d'eau et de savoir l'adapter aux différentes personnes. Pour savoir quelle quantité boire, compter 30 ml d'eau par kilo, auxquels s'ajoutent les fruits et légumes. A cela, il faut également ajouter 0,5 litre par degré au-dessus de 38°C.

    Enfin, Alexandra Murcier rappelle les règles de base : "Il faut boire 1,5 litre d'eau pure par jour (une quantité à adapter selon les morphologies et l'intensité de l'activité physique) ; il faut également penser à boire avant d'avoir soif, car lorsqu'on a soif, cela signifie que l'on est déjà en situation de déshydratation ; manger des fruits et des légumes est important également ; pour les grands sportifs, ne pas hésiter à boire jusqu'à 3 litres d'eau avant, pendant et après l'activité physique".


    votre commentaire
  • Fin de l'année scolaire

    En France métropolitaine, l'année scolaire prend fin le samedi 7 juillet 2018. Les grandes vacances débutent donc à compter de cette date. Elles durent jusqu'à la rentrée des classes 2018, dont le jour est fixé au lundi 3 septembre 2018 pour les élèves (et au vendredi 1er septembre pour les enseignants).
    Si vous êtes salarié, vous pouvez consulter les règles applicables aux congés payés avant de poser vos jours pendant cette période. En outre, si vous comptez partir à l'étranger et que vous devez faire une demande de passeport, il est fortement conseillé de commencer les démarches au moins avant l'été pour éviter les longs délais d'attente dus à la hausse des demandes avant les grandes vacances.

    Escapades en famille

    Découvrez des parcs à thème originaux qui plairont autant aux enfants qu’aux parents.

     

    Si vous partez cet été, pensez à consulter vos droits en vacances (assurance, location, voyage) afin de prévenir les litiges liés à votre séjour.

    Zones

    Les dates de début et de fin des vacances scolaires sont les mêmes dans les zones A, B et C.

    En revanche, pour l'Île de la Réunion, le calendrier scolaire est soumis à des règles particulières. Les vacances terminent plus tôt qu'en métropole (mi-août). Mais les vacances d'été australes sont plus longues, puisqu'elles ont lieu de mi-décembre à fin janvier.

    Jours fériés

    Il y a deux jours fériés pendant les vacances d'été : le 14 juillet (Fête Nationale) et le 15 août (Assomption). Voir Jours fériés et ponts : indemnisation et rémunération pour en savoir plus sur les règles du droit du travail applicables pendant ces journées cette année.

    Route et départ

    Interdictions des camions

    Certains weeks-ends de départ en vacances sont classés rouge, voire noir sur les routes. Pour faire face à l'augmentation du trafic, la réglementation interdit à la plupart des poids lourds de rouler pendant ces journées. Pour connaitre les jours concernés, vous pouvez consulter la réglementation applicable à la circulation des poids lourds le week-end.

    Vitesse

    Attention : à compter du 1er juillet 2018, la vitesse sur les routes à double-sens sans séparation centrale sont limitées à 80 km/h, contre 90 km/h avant cette date.

    Tranquillité vacances

    Si vous vous absentez pendant les vacances, vous pouvez demander à bénéficier de l'opération "Tranquillité vacances" pendant les mois de juillet et août. Grâce à ce dispositif, une patrouille des forces de l'ordre (police ou gendarmerie) passera régulièrement devant votre domicile pendant votre absence.

    Crédits photo : 123RF - tomwang


    votre commentaire
  • fricassée de lotte et langoustine

    Ingrédients pour 4 personnes

    • 600 gr de filets de lotte
    • 8 langoustines
    • 2 oranges
    • 1 c. à soupe de pistaches
    • 25 gr de Beurre gastronomique Président
    • 1 c. à soupe de moutarde à l'ancienne
    • 10 cl d' huile d'olive
    • 1 pincée de sel
    • 1 pincée de poivre

    Préparation de la recette

    Presser et récupérer le jus d'une orange, le verser dans un bol. Ajouter la moutarde, le sel, le poivre, mélanger. Verser progressivement l'huile d'olive. Réserver.

    Peler à vif et prélever les segments de l'autre orange.

    Tailler la lotte en gros cubes.

    Décortiquer les langoustines.

    Faire fondre le beurre, y saisir la lotte et les langoustines. Cuire 3 à 4 minutes sur chaque face. Retirer et maintenir au chaud.

    Concasser les pistaches.

    Dresser sur assiette en formant une rosace en alternant la lotte, les langoustines, les segments d'orange. Napper de sauce et parsemer de pistaches.

    Recette élaborée par la Collective des Produits Laitiers


    votre commentaire
  • canard a l'orange


      
     Ingrédient
     



        2 cuillères à soupe d’huile d’olive
        6 cuisses de canard
        1 oignon moyen
        1 cuillère à café de maïzena
        Le jus de 2 oranges
        1 verre d’eau
        le zeste d’une orange, coupé en fines lamelles
        sel et poivre du moulin


        Faire chauffer l’huile d’olive dans une cocotte, sur feu moyen.
    Saler et poivrer le canard, puis le faire dorer de tous les côtés dans l’huile d’olive.
    Le retirer de la casserole et réserver.
        Faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’ils soit tendre.
     Ajouter la maïzena et bien mélanger.
        Remettre le canard dans la cocotte avec l’oignon,
     arroser du jus d’orange et d’un verre d’eau.
     Couvrir et laisser mijoter pendant environ 40 minutes,
     jusqu’à ce que la viande soit bien tendre
    . Retirer le couvercle et laisser mijoter encore 10 minutes,
     pour obtenir une belle sauce.
        Verser la sauce dans un saucier avec quelques lamelles de zeste d’orange.
    Déposer le canard sur un plat de service et le décorer avec un peu de sauce et du zeste d’orange.
     Servir bien chaud avec du riz.


    2 commentaires
  •  

     

     
     

    C'est bien connu : à l'arrivée de l'automne, nombre de personnes subissent une baisse de moral et une fatigue passagère. Pour certains, cette fatigue survient même à chaque changement de saison. Le point sur les mécanismes en cause et la prévention.

    Les changements de saison, propices à la fatigue

    Les changements de saison, propices à la fatigue

    Que ce soit à l’arrivée du froid de l’automne ou au printemps, lorsque la nature se réveille, il est très courant d’éprouver une fatigue passagère. Si des petites baisses d’énergie sont tout à fait normales en cours d’année, elles ne doivent pas se chroniciser. Ainsi, la fatigue récurrente et persistante liée au changement de saison doit être prise au sérieux. Chez certaines personnes, elle peut altérer considérablement la qualité de vie, en particulier pendant l’hiver.

     

    Le phénomène est de plus en plus étudié et l’on sait aujourd’hui bien le prendre en charge et même le prévenir, notamment grâce à la photothérapie (luminothérapie). Mieux vaut donc réagir à temps pour retrouver toute son énergie rapidement.

     


    1 commentaire