• mon ciel

    on dirait ton regard d'une vapeur couvert

    ton oeil mistérieux(est-il bleu,gris,ou vert?)

    alternativement tendre,rêveur,cruel

    réfléchit l'indolence et la pâleur du ciel.

    tu rapelles ces jours blancs, tiédes et voilés.

    qui font se fondre en pleurs les coeurs ensorcelés.

    quand agités d'un mal inconnu qui les tord.

    les nerfs trop éveillés raillent l'esprit qui dort.

    tu ressembles parfois à ces beaux horizons.

    qu'allument les soleils des brumeuses saisons.

    comme du resplendis, paysage mouillé.

    qu'enflamment les rayons tombant d'un ciel.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :