• la qualité de l'eau


    Eau du robinet : le gouvernement veut rassurer


    Source : Relaxnews Partagez nos contenus

    Une nouvelle fois, la qualité de l'eau du robinet a été mise en cause sous les feux de l'actualité par un reportage diffusé à la télévision lundi soir. Les organismes publics montent au créneau pour rappeler que l'eau du robinet est contrôlée. Un site a été mis en place pour diffuser les résultats.

    En juin dernier, un rapport, rédigé par le WWF et par un pyschiatre (David Servan-Schreiber), mettait en doute la qualité de l'eau du robinet en France, indiquant la présence d'un certain nombre de produits chimiques (résidus de pesticides, nitrates, médicaments). Le débat a été de nouveau mis au goût du jour par la diffusion d'un reportage sur France 3 lundi 17 mai, intitulé Du poison dans l'eau du robinet.

    Les ministères de l'Ecologie et de la Santé, ainsi que le Centre d'Information de l'Eau (C.I. Eau), tiennent à rassurer de la qualité de cette eau. Si la réalisatrice Sophie Le Gall dresse une carte de France des pollutions de l'eau potable, les autorités expliquent que plus de 310.000 contrôles sont effectués chaque année, et ceci à chaque stade du circuit de l'eau.

    Dans ce reportage, la réalisatrice démontre que l'eau du robinet contient des pesticides ou des nitrates, pouvant provoquer des cancers. Conclusion de cette enquête : l'eau qui coule des robinets en France est contaminée. Face à ce dénouement, les autorités, à savoir les ministères de l'Ecologie et de la Santé ont réagi, tout comme le Centre d'Information de l'Eau qui œuvre pour développer l'information auprès des consommateurs.

    On peut vérifier soi-même les contrôles effectués

    De la source jusqu'au robinet, l'eau fait l'objet de multiples analyses, qui s'élèvent à plus de 310.000 chaque année. Lorsqu'un dépassement des limites de qualité est relevé « des restrictions temporaires de consommation de l'eau » sont mises en place. « La distribution est de plus arrêtée dès lors qu'un dépassement présente des risques avérés pour la santé » ajoutent les ministères de l'Ecologie et de la Santé.

    De son côté, le C.I. Eau explique que « la norme est établie afin qu'une personne puisse boire deux litres d'eau chaque jour, pendant toute sa vie, sans risque immédiat ou à long terme pour sa santé ».

    Concrètement, les consommateurs peuvent se renseigner quant aux résultats d'analyses d'eau potable, selon leur région, sur le site Internet Eaupotable.sante.gouv.fr. Les bilans nationaux sur la qualité de l'eau sont aussi mis en ligne et ces informations sont diffusées dans les mairies.


    Ce sujet vous a intéressé ? Plus d'infos en cliquant ici...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :