• Autrefois dans nos villages

    les soirée passait à se raconter

    Des histoires qui en finissait jamais

    Même les enfants restait sage

    Aujourd'hui nos villes nous enlêve

    La joie de nous retrouvez

    Elle nous fait vivres des moments de peine

    Qui nous empêche de nous aimez??

    De Martine Castanho


    votre commentaire
  • Les année passent

    Comme une étoile filante

    qui pourtant se lasse

    Et qui s'eteind tout doucement

    Je suis qu'une infime

    Partie de tout ce temps

    qui se brise et se casse

    Mes souvenirs qui brime

    Ma vie de tout les jours

    M'empêche de voir les gens

    Comme ils sont réellement

     De Martine Castanho

     


    votre commentaire
  • Il à suffit d'un soir

    ou je suis venu te voir

    pour tomber en admiration

    Devant se talent et cette passions

    que tu ma communiqué

    tes mains glisse sur ce piano

    D'une grande facilité

    ta voie que j'entend

    Comme un écho

    Me perce à chaque fois

    je peux t'écouter sans fin

    je resent beaucoup de joie

    meme si des parole je ne comprend rien

    Tu nous donne à tous

    un peu de ta génerosité

    que tu veux partager

    avec le monde entier

    écrit par martine Castanho

     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique