• Enquête des amis de la terre

    boycotter l'huile de palme

    boycotter les produits à base d'huile de palmePlus de 60% des chips, 49% des pâtes à tartiner (selon une enquête des Amis de la Terre) contiennent de l'huile de palme. Depuis le milieu des années 80 sa consommation a été multipliée par 6. Elle représente aujourd'hui 30% de la consommation d'huile végétale dans le monde et continue de croître de 3% par an.

    Le problème est que pour répondre à cette demande, la Malaisie et l'Indonésie entre autres (ils détiennent à eux deux 85% du marché mondial), défrichent des milliers d'hectares de forêts primaires. Cela n'est pas sans conséquence sur l'environnement. Ces fôrets sont d'abord l'habitat naturel d'espèces menacées telles que les orangs-outangs, les éléphants ou les tigres d'asie. Ainsi on considère qu'au rythme actuel des déforestations, les orangs-outans auront totalement disparus d'ici 12 ans. D'autre part, nombres de ces forêts primaires poussent sur des sols tourbeux qui stockent environ 14 milliards de tonnes de carbone, leur défrichage relache ce carbone dans l'atmosphère sous forme de C0². On estime cette libération à environ 1,8 milliard de tonnes de CO² par an.

    Moralité en éliminant les produits qui contiennent de l'huile de palme de votre consommation, vous participerez activement à la lutte contre le réchauffement climatique et à la protection d'espèces menacées, mais aussi à la protection de votre propre santé. En effet cette huile possède une teneur élevé en acides gras saturés, soupçonnés de favoriser les maladies cardio-vasculaires.

    Pour finir, sachez que des filières durables de production d'huile de palme existent d'ores et déjà (c'est pourquoi certains produits labélisés bio en contiennent) et qu'une certification pour cette huile pourrait voir le jour en 2008.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :