•  

    Un dicton est une expression figée, une formule métaphorique ou figurée qui exprime une vérité d'expérience ou un conseil de sagesse pratique et populaire. Le dicton est souvent régional, il comporte généralement une note humoristique et aborde souvent le temps, les saisons et les jours, ainsi que les différents saints de l'année.

     

     

     

    Les dictons classés par mois :

     

    Le mois de janvier : Calme et claire nuit de l'an, à bonne année donne l'élan.
    Le mois de février : Février, le plus court des mois, est de tous le pire à la fois.
    Le mois de mars : Quand mars se déguise en été, avril prend ses habits fourrés.
    Le mois d'avril : En avril, ne te découvre pas d'un fil ; En mai, fais ce qu'il te plaît.
    Le mois de mai : Au premier mai, fleurit le bon muguet.
    Le mois de juin : Beau mois de juin, change l'herbe en beau foin.
    Le mois de juillet : Premier juillet pluvieux, les jours suivants douteux.
    Le mois d'août : Qui se marie le 1er août, la corde il se met au cou.
    Le mois de septembre : Septembre se nomme, le mai de l'automne.
    Le mois d'octobre : Octobre à moitié pluvieux, rend le laboureur joyeux.
    Le mois de novembre : Tonnerre en novembre fait prospérer le blé, et remplit le grenier.
    Le mois de décembre : Décembre aux pieds blancs s'en vient ; An de neige est an de bien.

     

    Les dictons français :

     

    Les dictons français : Avril fait la fleur, Mai en a l'honneur.
    Les anciens dictons français : Chose prohibée, et d'autant plus désirée.
    Les dictons d'amour : Amour et mariage, font rarement bon ménage.
    Les dictons drôles : À femme têtue, tu y laisses la peau du cul.
    Les dictons météo : Arc-en-ciel du soir, du beau temps espoir.
    La pensée française : Une sélection des meilleurs dictons et proverbes français.

     

     

     

     


    votre commentaire
  • L’œuf, symbole de fertilité et de renaissance, est associé à la fête de pâques depuis l’Antiquité. En effet à cette époque pendant le carême, il était alors interdit de consommer des oeufs. Les œufs alors pondus étaient conservés et le jour de Pâques, il était de tradition de les faire bénir. Peints, ils étaient ainsi donnés aux enfants.

    Le printemps est la saison de l’éclosion de la nature, l’oeuf, qui représente la vie et la renaissance, a probablement été le premier symbole utilisé lors de rituels qui datent de la nuit des temps.

    Un peu d’Histoire

    la coutume des oeufs de pâques


    C’est à la fin du Vè siècle qu’a été constatée la coutume de l’œuf de Pâques, chez les chrétiens coptes.

    La tradition de s’offrir des œufs à la saison du printemps remonte quand à elle à l’Antiquité chez les Perses et les Egyptiens, qui avaient en effet pour habitude de s’offrir des œufs en guise de porte-bonheur. Ces œufs étaient décorés et étaient signe de renouveau.

    Les orthodoxes débutaient traditionnellement la décoration des œufs de Pâques le jeudi Saint. Peint en rouge vif, le premier œuf devait être pondu le Jeudi Saint et conservé ainsi comme porte-bonheur. Il était alors de tradition d’échanger des œufs peints en rouge avec ses proches le jour de Pâques en se saluant par un « Christ est ressuscité ».

    Jusqu’au 19ème siècle, les œufs étaient décorés par les enfants. C’est à la fin du Second Empire que le chocolat se démocratise. Depuis, il est courant d’offrir des œufs, poule ou lapin en chocolat à ses proches.
    La chasse aux œufs

    La chasse aux œufs, attendue impatiemment par les enfants à l’approche de Pâques, est une tradition très ancienne. C’est le lièvre de Pâques qui, traditionnellement, apporte les œufs en Alsace, en Allemagne, en Suisse et en Autriche. Le lapin est un symbole de fécondité. La tradition du lapin de Pâques a également émigré ay Brésil.

    Chez les catholiques, la tradition de la cloche de pâques apportant les œufs en chocolat a encore de beaux jours devant elle. En effet, les cloches, qui cessent de sonner à partir du Jeudi qui précède pâques (le Jeudi Saint) en signe de deuil pour le mort de Jésus Christ, se remettent à sonner à la fin de la veillée de Pâques (un jour avant pâques). Les cloches, qui selon la légende ne sonnent plus car elles sont parties à Rome, reviennent dans la nuit et déversent les œufs en chocolat dans les jardins. C’est le lendemain que les enfants partent à la chasse aux œufs.

    Aujourd’hui, les chocolatiers proposent des chocolats de Pâques de toutes les formes, couleurs, saveurs. La livraison de chocolats à des proches est également monnaie courante.


    votre commentaire
  • Dates de la semaine de Pâques

     

    Les dates de la semaine de Pâques en France pour 2017, 2018 et 2019.



     



    Semaine de Pâques 2017 2018 2019
    Dimanche des rameaux 9 Avril 25 Mars 16 Avril
    Mercredi Saint 12 Avril 28 Mars 17 Avril
    Jeudi Saint 13 Avril 29 Mars 18 Avril
    Vendredi Saint 14 Avril 30 Mars 19 Avril
    Samedi Saint 15 Avril 31 Mars 20 Avril
    Dimanche de Pâques 16 Avril 1 Avril 21 Avril
    Lundi de Pâques (Férié) 17 Avril 2 Avril 22 Avril





    La fête de Pâques est la plus importante de toutes les fêtes chrétiennes. Elle célèbre la résurrection de Jésus-Christ après sa crucifixion, qui selon les Écritures, a eu lieu 3 jours avant la date de la fête.

     

    Un peu d'histoire sur Pâques

     

    Le lundi de Pâques est le jour qui suit celui de la fête de Pâques. C'est une journée fériée dans de nombreux pays, dont la France. A l'origine, la fête de Pâques durait une semaine comme dans la tradition juive où la fête dure 7 jours. Mais après le concordat de France, il a été convenu que seul le lundi soit férié. Toutefois, les élèves bénéficient souvent d'une à 2 semaines de congé avant les fêtes de Pâques: ce sont les vacances de Pâques qui auront lieu pour Pâques 2017 entre le 1er et le 21 avril.

     

    La fête de Pâques contemporaine

     

    Les juifs honorent Pâques en mangeant du pain sans levain et en buvant du vin... Il en est de même chez les chrétiens, qui appellent ce rite la Sainte Cène. Mais aux yeux de tous, Pâques symbolise le retour du printemps. Elle se fête avec des chasses au trésor pendant les vacances de Pâques, des décorations et les célèbres œufs de chocolat que l'on croque jusqu'au lundi de Pâques... C'est toujours un moment particulier pour les enfants qui attendent avec impatience la prochaine Pâques 2017.

     

    Pâques, une fête mobile

     

    La date de Pâques varie d'année en année, mais il s'agit toujours d'un dimanche entre le 22 mars et le 25 avril. Sa date exacte, celle des vacances de Pâques et du lundi de Pâques dépendent des autres fêtes du calendrier.






    2 commentaires
    • Par Marc Mennessier
    • Mis à jour le 20/03/2017 à 19:08
    • Publié le 20/03/2017 à 16:30
    C'est le printemps: faites partir votre jardin du bon pied !

     

     

    Le printemps donne le top départ de la nouvelle saison de jardinage. Travail du sol, taille, semis, plantations: voici comment faire germer vos futures récoltes.

    Si le printemps «astronomique» commence aujourd'hui, avec un jour d'avance sur la date habituelle, le printemps climatique a débuté il y a un bon mois, avec l'éclosion des premières fleurs. Déjà fanées, perce-neige, nivelles, crocus, pour ne citer qu'elles, ont déjà donné les tout premiers signes de la montée de sève avant de passer le relais aux primevères, aux jacinthes, aux narcisses et bientôt aux tulipes. Quelle féerie! Sans parler des bourgeons des pommiers qui grossissent à vue d'œil et des pêchers dont les branches sont masquées par le rose de leurs innombrables fleurs que butinent les premiers bourdons.

    Comment accompagner au mieux le réveil du jardin pendant les jours et les semaines qui viennent? La nature étant encore engourdie par le froid, la première des priorités consiste à réchauffer et aérer la terre au maximum. Si vous avez paillé vos massifs et votre potager pour le protéger des intempéries, retirez cette couverture végétale pour permettre à la terre d'être en contact direct avec les rayons du soleil: elle gagnera ainsi les précieux degrés qui stimuleront la vie microbienne, accéléreront la reprise des vivaces et permettront la réalisation des premiers semis.

    Casser la croûte

    Dégagez également, jusqu'au point de greffe, le pied des rosiers que vous avez recouvert d'un monticule de terreau ou de feuilles mortes cet automne. Faites de même avec les artichauts et les arums d'Éthiopie qui ne détestent rien tant que l'humidité.

    Là où le sol est resté nu, un binage ou un griffage superficiel (15 cm maximum) au moyen d'une houe ou d'une fourche-bêche (évitez la pelle-bêche qui sectionne les racines et... les vers de terre) cassera la croûte superficielle formée par les intempéries. Sachez que plus un sol est argileux plus il est lent à se réchauffer. En plus de briser les mottes éclatées par le gel, vos coups de binette lui seront donc très profitables. Tant que vous y êtes n'oubliez pas vos petits fruits: fraisiers, groseilliers, cassissiers, framboisiers, devront être au top de leur forme au cours des mois à venir. Un peu d'engrais riche en phosphore et en potassium les aideront à bien fructifier. À propos des framboisiers, veillez à ne pas sectionner les nouvelles tiges qui partent du pied: ce sont elles qui porteront la récolte de... 2018.

    Diviser les souches

    Asters en fleurs.

     

    Profitez de cette remise en forme du jardin pour diviser les souches des vivaces devenues trop envahissantes comme c'est souvent le cas avec les asters, les campanules ou les rudbeckias. Replantez les éclats dans d'autres parties du jardin ou offrez-les à vos voisins si vous en avez trop. En revanche, ne touchez pas aux iris qui fleuriront en mai. Il sera bien temps de s'en occuper cet été lorsque leurs rhizomes auront reconstitué leurs réserves. Même chose avec les hellébores: attendez bien sagement qu'elles aient fané (ce qui ne saurait tarder) pour les dédoubler.

    La pelouse a également repris des couleurs: n'attendez pas qu'elle soit trop haute pour sortir la tondeuse. Ne coupez pas plus du tiers de la hauteur d'herbe à chaque passage quitte à repasser deux fois au début. En la tondant trop ras vous favorisez le trèfle, le liseron et le pissenlit, dont vous aurez ensuite toutes les peines du monde à contrôler, au détriment des graminées (ray-grass anglais, pâturin, fétuque, etc.). Si vous constatez la présence de mousse, retirez là au moyen d'un scarificateur et appliquez de la chaux, néfaste à son développement. La mousse poussant sur les terres ombragées et acides, vous rééquilibrerez du même coup le pH de votre sol.

    Voile d'hivernage

    La taille des pommiers se pratique en ce moment.

     

    Au potager, c'est le moment de planter vos premières salades, de semer en pleine terre radis, choux, pois, carottes, poireaux, navets hâtifs de printemps, épinards, betteraves: le choix est vaste! Couvrez-les d'un voile d'hivernage pour protéger les jeunes plantules des nuits encore froides et d'un tunnel plastique pour hâter leur croissance. Attendez encore un bon mois avant de semer les blettes qui ont besoin d'une terre plus chaude.

    Enfin, c'est la dernière limite pour tailler les arbres fruitiers à pépin (pommier, poirier, cognassier) ainsi que les rosiers nains, buissons ou grimpants (sauf les non-remontants que vous élaguerez cet été). Pour voir comment procéder nous vous invitons:

    • à regarder demain, mardi 21 mars, à partir de 11 h 30 sur la page Facebook du Figaro notre live consacré à la taille des rosiers avec Pierre-Adrien Lagneau, chef jardinier chez Truffaut et membre de la Société nationale d'horticulture de France.

    • à voir ou revoir l'émission consacrée à la taille des arbres fruitiers tournée le 7 mars dernier, avec Denis Retournard, ancien responsable du verger du jardin du Luxembourg à Paris et membre, également, de la SNHF.


    1 commentaire
  •  

    Les proverbes

     

    Quand mars fait avril, Avril fait mars.

     

    Le soleil de mars, Donne des rhumes tenaces.

     

    Taille tôt, taille tard, Taille toujours en mars.

    Les plantes

     

    Conseils de jardinage de Mars

    En mars, avec le retour des premiers rayons du soleil, la nature s'éveille.

     

    Au potager, c'est le moment de planter les variétés précoces de pommes de terre, d'ail rose, d'oignon blanc, d'échalotes, d'asperges, de petits pois et de fraisiers en godets. Les semis sous abris peuvent aussi commencer (salades de printemps, choux, choux de Bruxelles, navets, poireaux, betterave rouge, salsifis, fèves, épinards, carottes, radis...).

     

    Au verger, le moment est venu de planter les arbustes à petits fruits (framboisiers, groseilliers et cassissiers). Pour protéger les arbres des parasites, une pulvérisation de bouillie bordelaise peut être appliquée (Respectez les doses et les périodes prescrites).

     

    Au jardin d'agrément, c'est le moment de planter la pelouse mais aussi de tailler les rosiers et la glycine. Mars est aussi la meilleure période pour diviser les plantes vivaces et les perce-neige défleuris. Et pour bien préparer le terrain des futurs massifs, le jardinier pense à mettre en place de l'engrais biologique. Bientôt, il sera temps de procéder aux premiers semis des fleurs annuelles sous un voile de protection. Mars est aussi le mois idéal pour planter les rosiers à racines nues et semer les capucines grimpantes et les annuelles rustiques telles que les centaurées, les pieds d’alouette, ou encore les pois de senteur… Les arbustes à floraison estivale sont à rabattre au sol tandis que les haies sont à tailler. C'est aussi l'époque de planter les arbres et arbustes à feuilles caduques.

     

    Sur le balcon, il est encore trop tôt pour commencer quoi que ce soit. Les plantes en pot doivent continuer d'être bien protégées contre le gel tardif.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique