• S I M P L E

    L'arbre ne peut grandir coupé de sa racine
    Le fleuve ne peut couler divorcé de sa source
    Il ne fait pas jour sans lumière
    Et je ne sais marcher sans repos

    Simple, simple. comme une marche d'escalier
    Simple comme bonjour à l'ami croisé par hasard
    Simple comme bonjour au premier rayon de l'aurore
    entrevu par la paupière endormie
    Simple comme bonsoir au vieillard

    L'arbre ne vit pas sans nourriture
    La source irrigue son entourage
    Il n'y a pas d'âge pour être heureux
    C'est qu'il m'arrive de pleurer

    Simple, simple. comme un barreau d'échelle
    Simple comme bonjour aux bras au loin tendus
    Simple comme bonjour au chien qui se hisse
    au dehors tout remué du retour
    Simple comme bonsoir quand vient le soir

    L'arbre mort fait de la flamme
    Le torrent a creusé le rocher
    La vie ne cesse de continuer
    Et je cherche à gravir l'existence

    Simple, simple. comme les bras d'une mère
    Simple comme bonjour dès les lèvres du coeur
    au cher de mes chers


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires